Quartier urbain durable

La Ville de Trois-Rivières a lancé une grande démarche de consultation publique afin d’orienter la planification du futur quartier urbain durable qu’elle souhaite développer dans le secteur du Bas-du-Cap. Situé sur la friche industrielle de l’ancienne usine Aleris, à l’intersection de la rue Fusey et de la rue Saint-Laurent, cet immense terrain de 18,5 hectares offre une occasion exceptionnelle de redéveloppement et revitalisation pour le Bas-du-Cap.

Ce projet, qui vise à faire rayonner le secteur et à contribuer au développement durable de la municipalité, est réalisé grâce au Programme d’aide financière pour la planification de milieux de vie durables du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Le Relais :

transformer un passé industriel en un avenir verdoyant

Ce projet d’envergure vise à redévelopper un vaste terrain vague laissé vacant par une usine afin d’en faire un milieu de vie durable qui favorise l’esprit de communauté. Ainsi, cet ancien site industriel fait maintenant place au quartier urbain durable le Relais. Ce nom, déterminé par le comité de Toponymie de la Ville, marque la transition entre le passé industriel de ce secteur et son avenir verdoyant.

Source de la vidéo :
Titre : ALUMINIUM ROLING MILLS ALROL
Source : Ville de Trois-Rivières
Fonds d’archives du Cap de la Madeleine
Côte : B-8.11
Date : entre 1945 et 1950

 

Démarche de participation citoyenne

Sondage sur la vision d’un quartier urbain durable

Un sondage a été réalisé auprès de la population trifluvienne du 4 mai au 10 mai 2022 afin d’orienter la réflexion par rapport au projet de planification d’un quartier urbain durable.

  • 88 % des répondants considèrent que le projet est assez ou très intéressant pour assurer le développement de la Ville de Trois-Rivières;
  • 36 % des répondants seraient intéressés à déménager dans le nouveau quartier urbain durable du Bas-du-Cap;

Consultez le rapport complet

Ateliers de consultation

Afin de permettre aux personnes intéressées de participer activement aux différentes phases de planification du nouveau quartier urbain durable, la Ville de Trois-Rivières a rassemblé au sein d’une cohorte citoyenne une trentaine de personnes provenant de différents horizons.

Sélectionnés de manière à être représentatifs de la population trifluvienne, les membres de la cohorte citoyenne sont invités à prendre part à trois ateliers de consultation portant sur divers aspects du futur quartier urbain durable (ex. la mobilité, le type d’habitation, les espaces publics et les espaces verts). Cette démarche de participation citoyenne permet aux personnes participantes de suivre les différentes étapes de planification, de comprendre les enjeux du projet et de contribuer concrètement à orienter le développement du nouveau quartier durable du Bas-du-Cap.

 

1er atelier – Vision

Le premier atelier de consultation a eu lieu le 16 juin 2022.

 

2e atelier – Type d’aménagements

Le deuxième atelier de consultation a eu lieu le 10 septembre 2022.

Document synthèse de l’atelier de consultationDocument d’information

 

3e atelier – Orientations

Le troisième atelier de consultation a eu lieu le 27 octobre 2022.

Document synthèse de l’atelier de consultationDocument d’information

Consultations écrites

1ère consultation écrite – Vision

Dans le but de bonifier sa réflexion et développer une vision d’avenir rassembleuse du quartier urbain durable, la Ville a invité la population trifluvienne à participer à une consultation écrite.

2e consultation écrite – Types d’aménagements

Dans le but de bonifier sa réflexion et développer une vision d’avenir rassembleuse du quartier urbain durable, la Ville a invité la population trifluvienne à participer à une consultation écrite du 11 au 18 octobre 2022.

Dépôt de mémoire

La Ville a invité la population trifluvienne à déposer une communication écrite présentant leur opinion à l’égard du projet du 5 au 31 janvier 2023.

Synthèse des mémoires

Assemblée publique de consultation

Le 5 avril 2023, la population trifluvienne a été invitée à l’assemblée publique de consultation portant sur le plan d’aménagement du futur quartier urbain durable. Cet événement a permis aux citoyennes et aux citoyens de prendre connaissance du plan d’aménagement projeté et de soumettre leurs questions et commentaires aux représentants de la Ville. La rencontre s’est déroulée à la salle publique de l’hôtel de ville et par visioconférence.

Présentation – assemblée publique

Foire aux questions

Qu’est-ce qu’un quartier urbain durable?

Un quartier urbain durable est un milieu de vie intégré à son environnement, qui agit comme moteur de l’amélioration de sa qualité de vie. C’est un milieu de vie de qualité, de mixité et de capacité en soutien de la création d’une communauté. La création de milieux naturels, l’efficacité énergétique et la réduction des émissions de GES sont d’autres éléments d’un quartier urbain durable.

Quels types d’habitation va-t-on retrouver dans le nouveau quartier urbain durable?

Le quartier accueillera près de 950 logements. Parmi ceux-ci on retrouvera des maisons en rangée, des duplex, des immeubles de type « walk up » et des multilogements.La Ville souhaite que 20% des immeubles du nouveau quartier urbain durable soit dédiés à de l’habitation communautaire, sociale et abordable.

Comment le nouveau quartier va-t-il contribuer au verdissement de ce secteur de la ville?

Le nouveau quartier urbain durable prévoit un grand parc central, un corridor linéaire, des parcs de quartiers et des espaces publics. Au total, les parcs et espaces verts vont occuper 22 % de la superficie du site.

Qu’est-ce qui se passe avec la décontamination du terrain?

Les travaux de décontamination sur le terrain de l’ancienne usine Aleris relèvent du ministère de l’Environnement du Québec. La Ville de Trois-Rivières accompagne le Ministère et assure un suivi rigoureux des travaux.Un contrat a été octroyé à la firme Sanexen Services Environnementaux Inc. pour réaliser les travaux de décontamination et s’assurer que les sols répondent aux standards de qualité nécessaire pour le développement résidentiel. La firme Technorem assurera, quant à elle, la surveillance des travaux de réhabilitation.

La décontamination se fera sur site. Les sols seront traités par biopiles de manière à générer le moins de nuisance possible pour le secteur avoisinant.

Au cours des deux premières années de ce chantier, de nombreux travaux seront réalisés : démolition des sous-sols et fondations de l’ancienne usine, l’excavation et le traitement des sols contaminés ainsi que le pompage d’hydrocarbures. Plusieurs mesures seront mises en place pour limiter l’impact des travaux sur la population avoisinante.

Quel sera l’horaire des travaux?

L’horaire normal de travail sera limité. Les travaux seront uniquement réalisés du lundi au vendredi, de 7 h à 18 h. De même, plusieurs mesures sont prévues pour limiter l’émission de poussières, pouvant même aller jusqu’à la suspension des travaux, advenant le cas où les vents souffleraient en direction des secteurs résidentiels ou commerciaux.Selon les prévisions actuelles, le processus de décontamination prendra minimalement 5 ans.

Pour plus d’informations, consultez le communiqué de presse diffusé par le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP).

Qu’en est-il de la mobilité durable?

Le futur quartier comprendra des rues locales partagées permettant de réduire la vitesse de circulation. Des parcours pour piétons et cyclistes seront situés à l’intérieur et à l’extérieur du site, conçus selon les meilleures pratiques.Un pôle de mobilité comprenant des stations d’autobus, de l’autopartage et du vélopartage est à prévoir.

Quelles sont les prochaines étapes du projet?

  • Printemps 2023 : rédaction et validation du rapport final.
  • Été 2023 : adoption du plan d’aménagement par le conseil municipal.
  • 2023-2024 : adaptation de la réglementation en matière d’urbanisme pour encadrer le développement du site.